Présentation

Quelques "tounes" que j'ai enregistrées

Biographie

Je suis né Nantes en 1954, et vis  actuellement en Mayenne. En 1929, mon grand-père paternel émigre de Pologne avec son fils (mon père) alors âgé de deux ans. Comme beaucoup de polonais de l’époque, il fuit la pauvreté et vient chercher du travail en France. Il travaillera dans les mines du centre de la France, et dans le Nord pour finalement s’établir à Couëron, petite commune non loin de Nantes qui accueillait de nombreux polonais travaillant dans les forges. Cette communauté avait, et a encore, son école, son église et son groupe folklorique.

Je suis issu d’une longue lignée d’harmonicistes puisque mon grand-père et mon père jouaient. Mes deux sœurs, mes deux frères et mes cousins ont aussi, même si c’est de manière occasionnelle pratiqué cet instrument.

Autodidacte complet, je joue depuis l’âge de 6-7 ans et ai appris en écoutant le son du tongue blocking de mon père sur des trémolos Hohner double face. Le répertoire était essentiellement constitué de pièces traditionnelles polonaises, valses, mazurkas, “obereks,” “krakowiak”, mais aussi de pièces religieuses qu’on chantait dans sa famille. Je me souviens de la fierté de mon père Stanislaw quand, gamin, je grimpais à sa demande sur une table, et jouais pour l’assistance.

C’est vers 1985 que j’ai découvert la musique québécoise grâce au disque Francine Reeves et les Maudzits français. Depuis, je ne joue pratiquement plus que cette musique  même  si  occasionnellement,  je regarde du coté  des musiques polonaises, françaises ou irlandaises.

Je joue principalement sur des Tombo 1521, corps en bois. A mon sens, la rolls de l’harmo québécois. J’ai joué dans plusieurs groupes qui font ou faisaient aussi bien du concert que du bal : "Rivière du loup",  "La tuque bleue" et "Chicoutimi".

J’ai produit  trois disques sous mon nom : C'est pas pire (1995), Ca pas d'allure 2000) et Vente de garage. Ce dernier CD accompagne un livre intitulé “L’harmonica dans la musique traditionnelle québécoise : histoire, techniques, partitions, musiciens.

Ces trois disques comprennent des pièces québécoises mais aussi nombre de compositions d''Olivier Chéres ou de moi-même.

J'ai aussi enregistré le CD "La belle Catherine" (1997) avec le groupe "La tuque bleue".

Commentaires (1)

Mauger Catherine
  • 1. Mauger Catherine | 27/11/2016

Jennys jig toute la jeunesse de mathieu! quel beau morceau en ce moment j'écoute vente de garage j'attends ma polka des écureuils... Que de belles musiques qui me font vivre et penser à toi tous les jours meme si en ce moment je navigue entre l'irlandais et le québécois

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau